Événements ouverts

Les sources sacrées : la lutte pour sauver les rivières Stikine, Skeena et Nass

Événement N° 1002
Les sources sacrées : la lutte pour sauver les rivières Stikine, Skeena et Nass
Date : 

Dimanche 28 mai 2017

12:15 - 13:15
Lieu : 

TRSM 1-067 – Auditorium

Série : 
Voir grand
Qui peut assister : 
Grand public
Langue : 
Anglais
Cet événement ouvert est présenté par : 
Fédération des sciences humaines

Wade Davis

Dans un entrelacement tourmenté de montagne s’étend, au Nord de la Colombie-Britannique, une vallée spectaculaire que les Premières Nations nomment Les sources sacrées. À cet endroit prennent naissance trois des plus importantes rivières à saumons du Canada -- la Stikine et les rivières Skeena et Nass -- dont la source est étonnamment proche. Or, le gouvernement de la Colombie-Britannique vient d’ouvrir les Sources sacrées au développement industriel. Pendant dix ans, les hommes, les femmes et les enfants Tahltan, soutenus par les trappeurs non indiens, des guides et des écrivains se sont portés à la défense de cette terre et, à la suite d’une remarquable victoire populaire remportée en 2012, ont contraint Shell Canada à se retirer de la vallée. La lutte continue aujourd’hui et se poursuivra jusqu’à ce que les Sources sacrées soient protégées de façon pérenne. Le message résonnant des peuples est qu’aucune réserve d’or, de cuivre ou de charbon ne saurait compenser le sacrifice d’un lieu appelé à devenir les Sources sacrées de tous les habitants de l’Amérique du Nord et, bien sûr, patrimoine de toute l’humanité. 

Wade Davis est professeur d’anthropologie et titulaire de la chaire de leadership de la Colombie-Britannique pour les cultures et les écosystèmes en péril. De 1999 à 2013, il a été explorateur en résidence à la National Geographic Society (NGS), et est aujourd’hui membre du conseil des explorateurs de la NGS. M. Davis a été désigné comme l’un des « explorateurs du millénaire » par la NGS, qui le décrit comme un rare amalgame de scientifique, d’universitaire, de poète et de fervent protecteur de la biodiversité. En 2016, il a été nommé membre de l’Ordre du Canada.

Interprétation simultanée disponible.

Suivi d'une séance de signatures.